Visite de Nara avec un guide francophone privé


Bien que le Japon se soit ouvert au tourisme dans les années 70, le pays n'a connu un essor considérable qu'au cours de ces 15 dernières années.
Cette croissance spectaculaire trouve sa source dans le développement du tourisme asiatique (Chine, Corée, Taiwan, Hong Kong...) qui de par sa proximité géographique représente, aujourd’hui plus de 80% du tourisme au pays du soleil levant.
Les règles sociétales du "bien-vivre ensemble" à la Japonaise, ou la politesse, le respect et la discipline s’entremêlent, ne sont pas toujours bien respecté par ce tourisme de masse.
La plupart des 23 sites inscrits au patrimoine de l’humanité sont souvent pris d'assaut par des touristes qui se cantonnent uniquement à ne visiter que des sites inscrits par l'UNESCO.
La preuve la plus flagrante est Kyoto l'ancienne capitale, ou ce phénomène se limite aux 17 sites inscrit à l'UNESCO, pourtant la ville la plus touristique du Japon abrite plus de 2 000 monuments historiques ! 
Il est certain que si ces sites font partie du patrimoine mondial, c'est qu'ils présentent un intérêt culturel et historique, mais faut-il uniquement s'en tenir à la visite de ces lieux ? alors qu'il existe également une "culture du secret" sur des endroits qui possèdent tout autant de splendeurs, de mythologies et d'importances historiques.
C'est pourquoi nous vous proposons une perspective plus complète en visitant en notre compagnie, ces sites touristiques aussi bien que des "trésors" à découvrir en dehors des sentiers battus.
Volontairement, sur cette page de suggestions, nous ne faisons pas mention de ces lieux dont nous avons la connaissance et qui, pour la majorité d'entre eux, sommes les seuls guides francophones à sillonner.

Organisez vos visites sur mesure avec un guide au Japon


les shika les cerfs  de nara avec des guides francophones au Japon

À en croire la légende, Takemikazuchi (dieu du tonnerre), serait arrivé en 768 à dos de cerf blanc pour protéger Nara. Depuis les Shika (cerfs) furent considérés comme les serviteurs des dieux, les habitants devaient s’incliner sur leurs passage si bien que jusqu’en 1637, tuer un daim était passible de la peine capitale. En 1957 la population des 1 300 cerfs de Nara acquiert le statut de trésor national.

Pour remercier de l'offrande des shika senbei (biscuits vendus exclusivement pour les cerfs), certains cerfs s’inclinent selon la coutume japonaise.


horyu ji pagode et temple guide francophone prive a nara

Le Hōryū-Ji (le temple de la loi florissante)dont l'édification date de 607 est, à la fois, le plus ancien temple bouddhique du Japon et la plus vieille construction en bois du monde (une pagode à 5 étages qui date de 710).

Le tronc d’arbre ayant servi à fabriquer le pilier central a été abattu en 594. Il est enfoncé à plus de trois mètres sous terre dans des fondations en pierre. Un os du Bouddha serait enterré sous le pilierEn plus de son ancienneté, l’intérêt de ce temple réside dans les centaines de statues et autres artefacts qu'il abrite.


le todai ji guides francophones pour des visites guidees personnalisees et privees au japon

Le Tôdai-Ji (Grand Temple de l'Est) a été fondé en 752, l'édifice principal détient le record du plus grand bâtiment de bois du monde, contenant le plus grand Bouddha de bronze du pays (15m de haut pour 250 tonnes) consacré au Bouddha Vairocana (le Grand bouddha Solaire), le soleil de l'univers spirituel.

La statue fut coulée en bronze, dons de deux millions de Japonais, ruinant dans le même temps les réserves de métal du pays.


le sanctuaire shintoiste de kasuga taisha avec un guide francais en visite guidee au japon

Le sanctuaire shintoïste de Kasuga Taisha qui fut fondé en l'an 710 et la forêt primitive de Kasugayama sont enregistrés au patrimoine mondial de l’Unesco en 1998. Les allées pour y accéder sont bordées d’environ 3 000 lanternes de pierre. Une fois dans l'enceinte, elles font place à des lanternes de bronze, offrandes faites par les fidèles. Avec ces 12 minis temples dédiés aux dieux de la chance, c'est un des lieux les plus prisés des cérémonies de mariage, Shinzen Kekkon (mariage devant les divinités).


le kofuku Ji  avec un guide qui parle le japonais et le francais au japon

Le Kofuku-Ji a été fondé par la puissante famille Fujiwara quand Nara est devenue la capitale du Japon en 710, . Au plus fort de son influence, le temple était un complexe tentaculaire de plus de 150 bâtiments contre seulement 11 de nos jours. Dont sa spectaculaire pagode Gojû-No-Tô (pagode à 5 étages) qui est tout autant le symbole de la ville que ses gracieuses biches. Le musée national des trésors abrite une collection impressionnante et mondialement connue d'art et d'artefacts bouddhiques.