visite guidée PERSONNALISÉE et privative à kyoto


la villa de l'empereur Saga (785-842) est aujourd’hui un temple bouddhique Shingon. Situé en dehors du principal itinéraire emprunté par les visiteurs lors de leur visite à Arashiyama le temple Daikakuji, malgré sa stature, attire beaucoup moins de touristes. Une école d'ikebana est installée dans le temple, son étang artificiel est un des plus anciens de jardin japonais de l’époque Heian encore existant.


le temple Kurodani est un grand complexe de temples de la branche bouddhique Jodo avec d'immenses portes et des salles impressionnantes. Construit en 1175, le hall principal contient une statue du moine Honen, le fondateur de la première école indépendante du bouddhisme japonais de la terre pure. La vue de Kyoto depuis la pagode est l'un des endroits au coucher du soleil à recommander.


Le spectacle Gear n'est ni une pièce de théâtre, ni une comédie musicale ou un cirque. cette performance contemporaine, poétique et non verbale a séduit depuis 2014 plus de 80 000 Personnes ce qui est spectaculaire pour un théâtre d'uniquement 100 place. Dans les ruines d'un futur, des robots continuent de travailler dans usine de jouets abandonnée, lorsqu'une poupée commence à prendre vie.


Le temple Taizo-In, au nord-ouest de Kyoto, est l'un des 48 temples secondaires qui compose le plus grand temple zen du Japon, le Myōshin-ji. construit en 1404 par le moine Muisoin, le temple Taizo-In est le plus ancien de cet immense complexe bouddhiste. En outre ces jardins sont désignés comme bien culturels et lieu de beauté pittoresque japonais ainsi que 2 étoiles au guide vert Michelin.


Si vous cherchez un endroit paisible pour profiter de l'architecture japonaise et vous détendre, rendez-vous au temple Eikando Zenrinji. Pas aussi encombré que la plupart des autres temples de Kyoto, mais tout aussi magnifique, ce temple abrite un environnement serein avec de grands étangs de carpes koï. la statue du bouddha Amida à la tête retournée au-dessus de son épaule est l'un des trésors du site.


En dehors de la populaire saison d'observation des feuilles d'automne, peu de touristes viennent contempler l'atmosphère retirée et calme du temple Honen in. Shinshosan le moine principal accueille depuis plus de vingt ans les installations d'artistes contemporains du monde entier. Il nous rappelle qu'autrefois les chefs-d’œuvre du patrimoine artistique bouddhique japonais furent considérés à leur époque comme de l’art contemporain.


le Chion-in est l'un des plus grands temples et des plus populaires de Kyoto. Il est également célèbre pour sa porte Sanmon, qui avec ses 24 m de haut et 50 m de large est la plus grande porte en bois du Japon. Que ce soi de par les dimensions extraordinaires des bâtiments aux détails minutieux des moindres gravures, le complexe templier Chion-in est l'un des sites les plus spectaculaires de Kyoto.


Le temple Shoren-in est l'un des cinq temples Monzeki de Kyoto, les principaux prêtres de ces temples appartenaient à l'origine à la famille impériale. Son atmosphère est semblable à l'ambiance du Palais impérial, solennelle et paisible, ce genre d'environnement ne peut être trouvé dans d'autres lieux. Le temple Shoren-in est immanquable lors d'une visite à Higashiyama.


Les musiciens que vous verrez sur scène ont traversé tout le Japon pour arriver jusqu'au Kyoto Ran Théâtre. Pendant que vous profitez d'un concert de musique japonaise vous pourrez savourez de délicieux sakés et des bières nippones. Tous les mardi soir les concerts de musique traditionnelle cèdent la place à des soirées "standard jazz" où se produisent les meilleurs musiciens japonais.


Le jardin botanique de Kyoto est le plus ancien jardin botanique national du Japon qui a été ouvert en 1924. Le jardin de 240 000 m² compte plus de 120 000 plantes, dont des jardins japonais tels que le bambou, le bonsaï, le camélia et les cerisiers en fleur. Il existe également plusieurs jardins thématiques européens.


Découvrez les trésors cachés de Kyoto