guide francophone osaka


Le golf est devant le base-ball le sport numéro 1 des Japonais . Le Sakuranomiya golf club est un practice en plein centre-ville. Améliorer son swing en s’exerçant à taper ses balles dans une l'un des 93 espaces en extérieur et ce jusqu'à une distance de 120 yards, l'installation est automatisée, avec des machines de tee-up. Le golf club loue des clubs et des chaussures pour que vous puissiez venir les mains vides à tout moment.


Il n'y a pas que des centres commerciaux, des gratte-ciel et des souterrains à Osaka, un peu excentré, Tondabayashi Jinaimachi est un superbe lieu qui vit tranquillement comme hors du temps, sélectionné comme un important district de préservation des architectures traditionnelles par le gouvernement national. Cette ville abrite le plus grand feu d'artifice annuel au monde avec pas moins de 100 000 tires de feux d'artifice en moins d'une heure.


Avec plus de 36 000 restaurants de ramen à travers le Japon, c'en est de loin le plat le plus populaire. Le restaurant Ton Pito-Tori no kōryūmasu est extrêmement bien classe dans les guides culinaires spécialiste en ramen. Le maître ramen n'ouvre que 2h le midi et 2h le soir et ne propose qu'un seul plat. Il est de bon ton qu'une fois ses ramen terminées de ne pas s'attarder pour laisser la place à d'autres clients.


Située à 15 kilomètres au sud d'Osaka, Sakai possède une longue tradition de production artisanale de tapis de yukata et surtout de couteaux. Les chefs du monde entier ont commencé à convoiter les couteaux de cuisine uniquement fabriqués au Japon, dont plus de 90% sont fabriqués à la main à Sakai. À voir aussi les kofun d'anciens monticules funéraires en forme de trou de serrure typique du Japon, les tombeaux des rois.


Sur prés de 4 km, le long de la berge de la rivière Okawa, s’étend le parc Kema Sakuranomiya. Avec 4 500 cerisiers, c'est le spot le plus apprécier pour pique-niquer ou se balader sous un toit de cerisier en fleur. À cette période, le musée de la monnaie ouvre les portes de son jardin de 130 espèces différentes, offrant aux visiteurs une palette visuelle de couleurs unique. Sur l'autre berge, le magnifique jardin du baron Foujita est aussi à voir.


Situé à seulement 10 minutes en train de l'aéroport international du kansai le château de Kishiwada est une destination complètement occulte par les guides de voyage. À voir en septembre le danjiri matsuri qui est l'un des festivals de chars parmi les plus déjantes du Japon, également à proximité le port de Rinku Town avec ses 150 magasins d'usines, l'onsen Tenen Rinkunoyu et la grande roue qui domine la baie de l’aéroport d'Osaka.


Le Santa Maria est un bateau d'excursion qui parcourt la baie d'Osaka. Ce navire de croisière touristique qui navigue autour des endroits les plus célèbres de la baie d'Osaka est la reproduction fidèle à l'échelle 1/2 de l'embarcation sur laquelle l'amiral Christophe Colomb a atteint le continent américain. Ce bateau spacieux accueille des croisières de 45 minutes une fois par heure, en soirée les réservations deviennent obligatoires.


Au Zao fishing c'est assis dans une barque au milieu d'un étang que vous devrez vous-même pêcher votre repas. Cependant on ne relâche pas ce qui a été pris! c’est-à-dire que vous serez obligés de consommer ce que vous avez pêché, même si par accident vous attrapez le poisson le plus cher du restaurant alors que vous ne vouliez qu’une dorade. À votre convenance le poisson vous sera préparé grillé, mijoté, en sashimis ou en sushis.


Shigisan est un complexe templier situé sur une montagne sacrée à mi-chemin entre Osaka et la vallée de Nara. Connu comme le mont du tigre pour ses nombreuses légendes, c'est en fait un haut lieu de pèlerinage bouddhiste très apprécie des fans de l'équipe de base-ball Hanshin Tigers d’Osaka dont le tigre est la mascotte. l'hébergement est disponible dans chacun des temples. le site est complètement inconnu des touristes.