VISITES GUIDÉES PRIVÉES À TOKYO


Le tout nouveau Musée d'art contemporain de Yayoi Kusama a ouvert ses portes à Shinjuku en 2017. Avec ses fascinantes œuvres d'art pop colorés et créatives, le musée est rapidement devenu extrêmement populaire, c'est aujourd'hui une des visites les plus prisées du Japon. Attention les billets ne peuvent s'acheter qu'à l'avance sur le site officiel du musée et ne sont pas disponibles à l'entrée.


Le quartier de Yanaka est surnommé "le vieux Tokyo". Caché dans le centre de la capitale nippone, les séismes et les bombardements de la Seconde Guerre mondiale n’ont su venir à bout de ce véritable joyau. Dans l'atmosphère intacte de ces charmantes ruelles vous pourrez ressentir le vrai Tokyo.


Le musée Ghibli vous transportera dans l'univers poétique des animés d'Hayao Miyazaki. Ce parc est si populaire que son billet d'entrée qui s’achète à l'avance est difficile à obtenir. La réservation doit impérativement ce faire par internet à 9H du matin le 9 du mois précédant la visite. Certains mois sont impossibles à obtenir à cause des vacances scolaires japonaises.


Le sanctuaire Nezu jinja situé à seulement quelques encablure du parc Ueno est vraiment un endroit magnifique à visiter. Dans ce tranquille petit coin de nature, peu d'effervescences, seules s'y rendent les habitants de ce paisible quartier. Son architecture peu commune son allée de torii aligne sont d'autant d'invitation aux photographies d'exception.


Ameyoko Yokocho est une rue vraiment bon marché avec 520 magasins vendant de tout. Après la guerre, c’était un marché noir, comme il y avait beaucoup de magasins vendant des bonbons on l'appela "Ame-ya Yokocho" (la rue des bonbons) puis par la suite "America Yokocho" à cause des marchandises de contrebande de l'armée américaine, pour finalement par contraction le surnommer "Ameyoko".


Proche de Shibuya, mais avec une atmosphère beaucoup plus relaxante et sophistiquée, Hiroo est le quartier des ambassades, mais c'est aussi depuis peu le nouveau quartier branché de la street food de Tokyo. Par exemple vous pourrez tester des sandwichs aux Homard, des crèmes glacées molles, un donut-cafe tout en un, des pizzas à la guimauve....


À seulement une minute à pied de l'ancien marche au poisson de Tokyo, se trouve un site bouddhiste au motif d'architecture indienne ancienne unique au Japon. Le temple Tsukuji Honganji a été construit en 1617 pour honorer Amitabha la déesse de la terre pure. Certainement l'un des temples les plus extravagants de Tokyo.

Le mont Takao, considéré comme une montagne sacrée, est situé à l'ouest de Tokyo à un peu moins d'une heure en train de Shinjuku, un télésiège vous mènera jusqu'au sommet ou par temps clair, vous pourrez même apercevoir se profiler au loin le mont Fuji. Redescendez par sur un des sept différents parcours thématiques de randonnées pour profiter du temple bouddhiste Okuoin, établi en 744, et haut lieu de pèlerinage, depuis 1200 ans.


Kagurasaka est un quartier à part de Tokyo. Autrefois, quartier anime de Geishas, ce labyrinthe pavé de ruelles sinueuses est désormais un célèbre paradis gastronomique : Il est surprenant que la petite zone qui regroupe ses restaurants ait atteint un niveau où 17 d'entre eux ont chacun reçu une étoile au guide Michelin.


Omoide Yokocho, plus connu par les Japonais sous le surnom rebutant de Piss alley, est un ensemble de ruelles d'izakaya hauts en couleur locale. (bistrots où l'on mange souvent face au comptoir) Parmi les quelque 80 restaurants, aventurez-vous dans l'izakaya Asadachi pour tester entre autre des salamandres grillées, tortue, testicules de porc, le tout arrosé d’une liqueur de serpent.


Optimisez vos journées de visites avec votre guide à Tokyo