guide francophone tokyo


Au Zao fishing restaurant s'est assis dans une barque au milieu d'un étang que vous devrez vous-même pêcher votre repas. Cependant on ne relâche pas ce qui a été pris! c’est-à-dire que vous serez obligés de consommer ce que vous avez pêché, même si par accident vous attrapez le poisson le plus cher du restaurant alors que vous ne vouliez qu’une dorade. À votre convenance le poisson vous sera préparé grillé, mijoté, en sashimis ou en sushis.


Aux 46ème et 47ème étage de Caretta Shiodome à Shimbashi, vous trouverez un impressionnant observatoire peu encombré et gratuit qui offre une vue panoramique sur la ville et la baie de Tokyo. La tour n'est pas seulement un gigantesque centre commercial car elle possède également le seul musée japonais dédié à de la publicité, l'advertising Museum Tokyo , pour y découvrir d'étranges vidéos publicitaires japonaises.


Le Meguro Parasitological Museum est un centre de recherche qui a été créé en 1953 avec les fonds privés du Dr Satoru Kamegai mais c'est aussi l'un des musées les plus étranges de Tokyo. Des 60 000 espèces que contient cette bibliothèque de recherche, les 300 plus incroyables spécimens conservés y sont exposés, dont un ténia Diphyllobothrium de 8,8 mètres. Au fil du temps c'est devenu l'un des sites touristiques les plus visites de Tokyo.


Le temple shibamata Taishakuten, dans le quartier Katsushika de Tokyo est un joyau de l'architecture bouddhiste japonaise. Excentrer des lieux touristiques, les visiteurs y sont peu nombreux. Avec son pin du "dragon propice" vieux de 450 ans et ses murs sculptés représentants les 10 scènes du sutra du lotus ainsi que son magnifique jardin et sa maison de thé à proximité le temple est peu visité, pourtant l'endroit fait partie de la liste des "100 paysages du Japon".


Tout près d'Akihabara, le sanctuaire Kanda Myojin est l'alliance réussie entre la religion et la culture otaku. Les geeks moyennant un petit don viennent recevoir des bénédictions et une protection pour leurs jeux et gadgets. Les entreprises d'informatiques y envoient aussi leurs cadres afin que les ordinateurs n’attrapent pas de virus. De plus les porte bonheurs vendus dans le temple sont aussi décorés avec des motifs de circuits imprimés


Les deux frères qui travaillent dans le salon de thé vert Shimokita Chaen Oyama sont deux des quatre personnes au Japon classées sommeliers du thé 10 dan (c'est comme être une ceinture noire dans la dégustation de thé). Outre le thé chaud servit toute l'année, La glace pilée hojicha exclusivement vendue en été est incroyable. Cet endroit est un véritable trésor, connu uniquement des amateurs de thés japonais de style traditionnel.


Le vampire café n'est pas comme son nom l'indique un café mais un restaurant qui n'est ouvert que pour le dîner et dont la réservation est fortement recommandée.

Après tout, les vampires ne sortent que la nuit. Ce sera le comte Dracula en personne qui vous proposera des plats aux noms bien évocateurs : exécution tragique d'un traître par brûlure à mort , Sorcellerie noire utilisant une flamme abritant le diable etc...


Mannenyu est un onsen traditionnel caché en plein centre de Tokyo. L'endroit est prisé des Japonais pour ces bienfaits médicinaux. Situé au cœur de la Korean Town de Tokyo, un quartier a visité pour sa nourriture épicée et son charme suranné. À l'intérieur de l'onsen, vous trouverez des bains à jets, des bains extrêmement chauds ainsi que des bassins froids. Fait rare au Japon , l'onsen est autorisé aux personnes tatouées. Attention on ne porte pas de maillots de bain dans un onsen.


Créée par le danseur de renommée internationale Saburo Teshigawara, la compagnie de danse contemporaine Karas se produit presque tous les jours, les spectacles à venir sont annoncés quotidiennement sur leur site Web , l'espace ne pouvant accueillir qu'une trentaine de personnes il est recommandé de réserver ses billets à l'avance. La scène est si proche des spectateurs qu'il est possible de sentir la respiration des danseurs.


L'Intermediathéque est l'un des musées les plus avant-gardistes du Japon ou l'art moderne fusionne avec une gamme époustouflante de trésors de musée, comme des momies égyptiennes, les premières locomotives à vapeur, des artefacts d'art tribal , d'échantillons géologiques rarement vus... Cette installation multiforme rassemble des objets d'une multitude de disciplines avec un accent savamment conçu sur la forme et la fonction.


Préparez votre séjour en amont avec votre guide à Tokyo