Visites guidées privées avec un guide francophone au japon


Vous êtes en famille ou entre amis et vous aimeriez avoir un guide francophone sans pour autant avoir à partager votre visite avec d'autres personnes.

Voici une formule entièrement privée composée d'une visite à la carte.

japonprive.com propose aux voyageurs francophones des visites guidées en français dans les sites touristiques aussi bien qu'en dehors des sentiers battus.

Votre programme est entièrement personnalisable selon vos envies.

japonprive.com vous permet de visiter Tokyo, Osaka, Kyoto, Nara mais aussi d'aller dans la région du Kanto et du  Kansai avec un guide privé francophone local qui vous offre une prestation individualisée et professionnelle.

Il vous accueille dans sa ville et vous la fait découvrir comme seul un "local" peut le faire.

Vous devenez "Japonais pour une journée”, observant et appréciant la ville avec les yeux et les connaissances de quelqu’un qui y vit.


Réservez un guide parlant français au Japon


Louer le service d'un guide privé francophone, c'est avant tout pour gagner du temps. Le Japon est un pays ou l'on peut se déplacer partout sans risque et assez facilement, mais cela demande tout de même un certain temps d'adaptation.

les adresses japonaises qui ne mentionnent pas de nom de rue, fonctionnent avec un système, qui est complètement incompréhensibles pour un touriste, 

en ajoutant le fait que rares sont les Japonais capables de parler un anglais correct, le Japon n'est en définitive pas un pays où il est facile de s'orienter tout seul. C'est aussi découvrir des lieux qui ne sont pas toujours dans les guides touristiques, des endroits dans de petites rues ou à l’étage d'un immeuble, des temples ou des sanctuaires moins visités mais qui possèdent des mythologies captivantes.

Il y a donc plusieurs avantages à avoir un guide francophone lors d’un voyage au Japon.

Tout d’abord, nous parlons la même langue ce qui facilite la communication.

De plus, tous nos guides ont vécu en France et partagent donc la même culture que les visiteurs.

Ils vivent aussi au Japon depuis plusieurs années et sont immergés dans la vie japonaise.

Cette double culture leur permet de comparer les deux pays et favorise l’échange avec les visiteurs.